Logo ChrisTec 212px

Accueil » Tuto pour installer Pi-hole et Pi-VPN sur Freebox Delta

Tuto pour installer Pi-hole et Pi-VPN sur Freebox Delta

Écrit par Chris

20 décembre 2021

À consulter en cas de problème d'affichage ou de mauvais fonctionnement du site.

Si vous rencontrez un problème sur le site ( problème d’affichage, boutons des réseaux sociaux qui ne s’affiches pas, la zone des commentaires ne s’affiche pas ou d’autres problèmes) c’est peut-être à cause d’une extension de votre navigateur. Certaines extensions peuvent provoquer ce genre de problème, en particulier les bloqueurs de pub.

Si vous rencontrez les problèmes cités ci-dessus ou d’autres problèmes, veuillez mettre le site en liste blanche dans les bloqueurs de pub que vous utilisez et vérifié que vous n’utilisez pas d’autres applications susceptibles de bloquer certaines fonctionnalités du site.

Pi-Hole agit comme un serveur DNS interne privé pour votre réseau.

Bienvenue sur cet article qui sera consacré à l’installation de Pi-Hole et Pi-VPN sur la Freebox Delta. Pi-Hole est un bloqueur de publicité au niveau du réseau qui agit comme un « DNS menteur » et éventuellement comme un serveur DHCP. PiVPN va vous permettre de chiffrer votre connexion en utilisant une connexion VPN sur votre Freebox tout en bloquant les publicités avec Pi-Hole, et ça même sur votre smartphone et à l’étranger.

Tout ceci est possible grâce aux machines virtuelles que l’on peut installer sur la Freebox Delta. Après avoir fait toutes les manipulations, Pi-Hole supprimera toutes les publicités sur l’entièreté de votre réseau, et PiVPN chiffrera votre connexion aussi bien en local qu’à l’extérieur. Vous pouvez également faire ces manipulations avec un raspberry pi si vous n’avez pas de Freebox Delta.

 Première étape installation d’une machine virtuelle

Pour pouvoir faire fonctionner Pi-Hole sur votre Freebox Delta, vous allez devoir installer une machine virtuelle dessus. Une machine virtuelle ou VM est un environnement entièrement virtualisé qui fonctionne sur une machine physique. Elle exécute son propre système d’exploitation (OS) et bénéficie des mêmes équipements qu’une machine physique : CPU, mémoire RAM, disque dur et carte réseau.

G

Créer la machine virtuelle

Pour ajouter une machine virtuelle sur votre Freebox, c’est en réalité assez simple, il vous faudra d’abord vous connecter à la page de configuration de votre Freebox en allant à cette adresse (http://mafreebox.freebox.fr).

Une fois sur cette page vous pourrez saisir votre mot de passe ou en définir un si l’on n’en avait pas encore. Maintenant que vous êtes connectés, vous allez pouvoir vous rendre dans l’espace réservé à la création et à la gestion des machines virtuelles en cliquant sur l’icône VMs.

Pour ajouter une machine virtuelle, cliquez sur le bouton « Ajouter une VM ». Vous allez pouvoir configurer votre machine virtuelle et définir le nombre de CPU et la quantité de RAM que vous souhaitez ajouter à cette machine virtuelle. Définissez ensuite le nom de votre machine virtuelle, vous pouvez par exemple l’appeler (Ubuntu LTS pour pi-hole).

Si vous possédez déjà une machine virtuelle, vous ne pourrez mettre qu’un seul processeur est la quantité de RAM restantes disponible. Dans le cas contraire, vous pouvez mettre les deux CPU et le maximum de RAM si vous ne comptez pas ajouter d’autres machines virtuelles par la suite.

Pi-Hole ne demande pas beaucoup de ressources, vous pouvez donc mettre qu’un seul CPU et la moitié de la RAM, cela sera suffisant, vous pourrez de toute façon revenir sur ses paramètres par la suite. Pour l’installation de la VM, choisissez un système d’exploitation préinstallé parmi la liste.

Choisissez maintenant dans la liste le système d’exploitation Ubuntu le plus récent avec l’extension LTS. Il est effectivement important que ce soit une version LTS.

Ensuite, il vous faudra choisir un nom d’utilisateur ainsi qu’un mot de passe même si cela est considéré comme déconseillers. Vous pouvez choisir ce que vous voulez en nom d’utilisateur et comme mot de passe, cela vous servira à vous connecter à votre machine virtuelle. Vous avez également la possibilité d’ajouter une clé SSH pour vous connecter, mais nous n’allons pas nous en occuper dans cet article.

 Mise à jour de votre nouvelle machine virtuelle   

Avant d’installer Pi-Hole, nous allons commencer par mettre à jour Ubuntu. Pour commencer, cliquez sur le bouton allumer pour lancer la machine virtuelle puis sur le bouton console. Laisser la machine virtuelle se lancer, cela peut prendre un certain temps au premier démarrage et attendez qu’il n’y ait plus aucune activité et que la machine vous demande votre login.

Saisissez maintenant votre nom d’utilisateur, cliquez sur entrée puis saisissez le mot de passe que vous avez défini auparavant. Si tout se passe bien, vous devriez être connecté à votre machine virtuelle. À partir de maintenant, nous allons pouvoir commencer à entrer des instructions pour installer ce que l’on souhaite sur Ubuntu.

Nous allons donc maintenant pouvoir mettre à jour notre système en utilisant les commandes suivantes : 

  1. sudo apt update && sudo apt upgrade -y

Cette commande va permettre de mettre à jour le système, il est également possible qu’il vous redemande votre mot de passe pour la mise à jour. Dès qu’il n’y a plus aucune activité sur l’écran, vous pouvez entrer cette commande :

  1. sudo apt dist-upgrade -y

Laisser faire votre machine virtuelle, dès qu’il n’y a plus aucune activité vous pouvez entrer la commande (sudo shutdown) ou bien cliquez sur « arrêter » pour arrêter votre machine virtuelle.

Attribuer une adresse IP fixe à votre machine virtuelle.

Nous allons maintenant nous assurer qu’il y a bien une « IP fixe » attribuée à votre machine virtuelle pour que Pi-Hole fonctionne correctement. Il faut obligatoirement rediriger toutes les requêtes DNS vers lui, si l’adresse IP n’est pas fixe, Pi-Hole ne fonctionnera pas correctement. Si vous n’avez jamais touché aux paramètres de votre Freebox, il n’y a normalement rien à faire, elle assigne déjà des IP fixes aux appareils que vous connectez.

Si vous avez fait des modifications dans les paramètres de votre Freebox, c’est que vous savez probablement ce que vous faites. Dans ce cas, il vous faudra attribuer une adresse IP fixe à votre VM en cliquant sur « Configurer un bail DHCP » dans le bouton « réseau » sur la page de paramètres de votre machine virtuelle.

Vous pourrez vérifier dans « Paramètres de la Freebox > DHCP > 1er Onglet Serveur DHCP » que votre machine virtuelle a bien une adresse IP qui lui est attribuée dans « Baux Statiques. Vérifier également que “assignation fixe par machine” soit bien cochée.

 Installation de Pi-Hole

Nous allons enfin pouvoir installer Pi-Hole sur notre machine virtuelle. Connectez-vous à votre machine virtuelle comme on l’a vu précédemment en allumant la machine et en utilisant votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter. Utiliser ensuite les commandes suivant pour Installer cURL et taper sur entrée :

  1. sudo apt install curl

Pour installer Pi-Hole, il vous faudra utiliser la commande suivante et tapez sur entrée :

  1. curl -sSL https://install.pi-hole.net | bash

Il est possible qu’au moment où vous lisez cet article la commande ait changé, il faudra alors vous référer à la page github officielle en cliquant ici, vous y trouverez la commande One « Step Automated Install » qui nous intéresse.

Ensuite, il vous suffit de lire les instructions » en anglais » et de passer les étapes les unes après les autres en tapant sur entrée ou sur les lettres du clavier qui vous sont demandées. Cependant, n’allez pas trop vite, car à la fin de la procédure le mot de passe pour vous connecter à l’interface de Pi-Hole sera généré automatiquement et vous sera communiqué. Noter ce mot de passe qui sera utile pour la suite.

Continuer d’appuyer sur entrée jusqu’à l’écran suivant. Quand vous serez à cette étape, il vous sera demandé de sélectionner le DNS qui vous plaît. Il n’y a pas vraiment de mauvais choix, j’ai personnellement choisi (Quad9 Filtered, DNSSEC), mais vous pouvez en choisir un autre si vous préférez.

Si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pouvez choisir le même que moi. Ensuite, continuer de valider les étapes en tapant sur entrée en laissant les options par défaut jusqu’à arriver sur la dernière page.

Sur cette dernière page, vous trouverez un récapitulatif avec l’adresse IP pour vous connecter à l’interface de Pi-Hole, ain