Logo ChrisTec 212px

Accueil » Iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 TEST du moniteur 34 pouces 165 Hz

Iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 TEST du moniteur 34 pouces 165 Hz

Écrit par Chris



25 octobre 2022



La note de Chris :

(5/5)
À consulter en cas de problème d'affichage ou de mauvais fonctionnement du site.

Si vous rencontrez un problème sur le site ( problème d’affichage, boutons des réseaux sociaux qui ne s’affiches pas, la zone des commentaires ne s’affiche pas ou d’autres problèmes) c’est peut-être à cause d’une extension de votre navigateur. Certaines extensions peuvent provoquer ce genre de problème, en particulier les bloqueurs de pub.

Si vous rencontrez les problèmes cités ci-dessus ou d’autres problèmes, veuillez mettre le site en liste blanche dans les bloqueurs de pub que vous utilisez et vérifié que vous n’utilisez pas d’autres applications susceptibles de bloquer certaines fonctionnalités du site.

L’écran ultrawide parfait pour les joueurs et pour les pros.

Les écrans avec un taux de rafraîchissement élevé pour les joueurs deviennent lentement la norme, mais les plus courants sont les petits moniteurs de 24 pouces avec une résolution de 1920×1080 pixels, mais l’écran que je vous présente va bien plus loin.

Le iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 Red Eagle est sans aucun doute un digne successeur du modèle G-Master GB3466WQSU-B1 Red Eagle, dont il est légèrement meilleur dans presque tous les aspects.

Bien que le nom du produit soit un peut compliquer, pour moins de 500 € (440 €  au moment de la rédaction), le GB3467WQSU-B1 présente une résolution ultra large de 3440 × 1440 jusqu’à 165 Hz sur un panneau VA incurvé. Potentiellement bon pour la productivité et excellent pour les jeux, creusons et regardons de plus près.

 Packaging et contenu de la boîte

Le carton dans lequel Iiyama emballe votre écran est loin d’être petit. Ses dimensions atteignent 89 cm x 47,5 cm x 27,5 cm. Cela ne devrait pas surprendre compte tenu de la taille de l’écran.

Iiyama doit être félicité pour avoir ajouté des câbles dans l’emballage. En plus, bien sûr, de l’alimentation, on retrouve également un câble HDMI, un câble DIsplayPort et un câble USB B. L’écran est donc bien accompagné par une multitude de câbles. Si vous voulez télécharger le manuel de l’utilisateur, vous pouvez le trouver sur le site officiel ici.

 Conception de l’écran

L’écran a l’air très bien après l’avoir sorti de l’emballage. La première chose qui attire l’attention est la quasi-absence de cadres sur les côtés de l’écran et en haut, le cadre inférieur est petit et ne gâche pas l’esthétique du moniteur.

L’arrière est quant à lui une grosse coque arrondie tout en plastique noir qui, sans sembler fragile, n’est pas particulièrement design. Le logo avant est discret, une LED d’état singulière est minuscule (et peut être entièrement éteinte).

Sur le plan positif, il y a un grand trou dans la base du support. Nous allons y faire passer les câbles, et ainsi faciliter leur gestion. J’avoue que jusqu’à présent j’ai surtout utilisé des serre-câbles pour que les câbles ne traînent pas sous mon bureau.

Grâce au trou susmentionné, j’ai bien sûr pu utiliser un plus petit nombre de ces bandes de velcro. J’apprécie l’alimentation intégrée, ce qui signifie qu’il n’y a pas de brique externe.

G

Montage de l'écran

Le processus d’assemblage de l’écran lui-même s’est déroulé sans aucun problème, car le support est vissé à l’écran et tout ce que nous avons à faire est de visser la base au support de l’écran et c’est terminé.

L’écran iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 a été équipé d’un certain nombre de réglages mécaniques, notamment le réglage de la hauteur de 130 mm vers le haut, l’inclinaison de la dalle + 20 °, -3 ° et a reçu une fonction de pivotement, ce qui est utile lors de la connexion des câbles au moniteur.

G

Taille de l’écran

Lors du choix du iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 Red Eagle, la première chose que nous devons prendre en compte est la taille de l’écran, il présente une diagonale de 34 pouces et un rapport d’aspect d’écran de 21:9, il fait donc presque 80 centimètres de large.

Comme vous pouvez le voir sur la photo sur le bureau, il domine assez fortement l’espace, de plus, l’écran incurvé et le pied sont assez profonds, au total 27 cm, donc ce serait bien si votre bureau était plus large que la norme 60 cm.

Tous les écrans ultra-larges devraient se spécialiser dans la productivité ou les jeux vidéo immersifs. En ce qui concerne le premier, la résolution 3440×1440 et le format d’image 21:9 d’iiyama sont une véritable aubaine lorsque vous travaillez avec plusieurs fenêtres côte à côte.

La résolution native à une taille d’écran de 34 pouces est suffisante pour maintenir la mise à l’échelle de Windows à 100 %, et j’apprécie d’utiliser le GB3467WQSU comme un outil de travail quotidien, cependant il existe des limitations évidentes.

Beaucoup de sites internet ne sont pas encore adaptés aux écrans 21:9. Pour résoudre ce problème, il vous faudra utiliser plusieurs fenêtres. Je vous conseille d’utiliser les PowerToys de Microsoft pour utiliser les FancyZones et diviser l’écran comme vous le souhaitez en plusieurs fenêtres.

G

Connectiques

Bien sûr, la multitude d’options pour connecter des appareils au moniteur est d’une grande importance. Iiyama a installé deux ports HDMI de type 2.0 et deux DisplayPort 1.4 dans cet écran.

De plus, il y a de la place pour une prise casque et cinq prises USB. L’un d’eux est de type B, tandis que les quatre autres sont de type USB 3.0 A. le port USB B doit être raccordé à votre ordinateur pour faire fonctionner les quatre autres. Grâce à cela, nous pouvons, par exemple, charger le téléphone après l’avoir connecté au moniteur. On trouve également la prise pour l’alimentation.

À savoir, le taux de rafraîchissement maximal déclaré ne peut être obtenu qu’en connectant l’écran à votre ordinateur avec le câble DisplayPort. Cela signifie donc que les consoles qui utilisent le port HDMI obtiendront un taux de rafraîchissement maximum de 100 Hz.

Cela signifie donc que les consoles qui utilisent le port HDMI obtiendront un taux de rafraîchissement maximum de 100 Hz. L’écran dispose également de deux haut-parleurs de 5W, loin d’être exceptionnels, mais qui dépannent, pour les sons du système et pour regarder de courtes vidéos.

G

Boutons de réglage et OSD

Iiyama a la bonne idée d’utiliser un joystick cliquable à quatre directions qui est le moyen le plus efficace de naviguer dans les menus. L’OSD permet le réglage de la luminosité, du contraste, du gamma, de la température de couleur, de l’overdrive, du FreeSync… mais la navigation est parfois brouillonne.

L’écran dispose également de boutons dédiés pour changer de source et régler le volume ce qui s’avère pratique au quotidien. Il y a juste assez d’espace entre les trois boutons de commande et le bouton d’alimentation pour vous assurer de ne pas éteindre l’écran par inadvertance.

C

OSD

Après avoir activé l’OSD, une barre horizontale apparaît avec plusieurs options à choisir. L’utilisateur peut alors accéder directement aux options principales telles que l’image, la couleur, la sélection d’entrées, l’audio, les paramètres ou le mode i-Style.

Ce dernier, bien que cela semble étrange, est en fait une option dans laquelle nous pouvons choisir l’un des nombreux modes d’image prédéfinis tels que Standard, FPS Games, Strategy Games ou Text. 

Cependant, nous ne trouverons pas de mode ici, par exemple pour les graphistes, par exemple sRGB. L’accent a été mis davantage sur le jeu, laissant également l’option du mode par défaut, qui vous permet de modifier pratiquement toutes les options liées à l’image.

Dans la section image, nous pouvons modifier les paramètres liés, entre autres la luminosité et le contraste. Nous pouvons également activer plusieurs fonctions utiles, telles que Contrast ACR, Eco Mode ou MBR.

G

G-Master GB3467WQSU-B1 - Spécifications

Diagonale / Courbure

34 ” / 1500R

Résolution native

3440 x 1440px

Fréquence de rafraîchissement

165 Hz / FreeSync Premium (48-165 Hz DP)

Densité de pixels

109.68 ppi

Type de panneau

VA

Revêtement

Matte

Luminosité maximale

550 cd / m2

Contraste statique

3000: 1

Angles de vue

178 degrés

Temps de réponse

0.4 ms (MPRT)

Pivot

Non

VESA

Oui

Connecteurs

2x DisplayPort 1.4, 2x HDMI 2.0, 4x USB 3.0 + prise casque

Autre

Hub USB, haut-parleurs (2x 2W), HDR

Poid

8.7 kg

Fait intéressant, alors que le prédécesseur de cet écran offrait une synchronisation adaptative dans le cadre de FreeSync Premium Pro, le G-Master GB3467WQSU-B1 Red Eagle a reçu le certificat FreeSync Premium « uniquement ». C’est étrange, car le Pro prend en charge le HDR et les deux écrans de la marque supportent cette technologie (dans la version très basique du HDR400).

 Angles de vision et qualité d’image

Iiyama a fait un gros effort sur le calibrage d’usine puisque le moniteur affiche une image très fidèle dès la sortie de la boîte. Je dois féliciter le fabricant pour les angles de vision, debout près de l’écran, debout et penché, je n’ai remarqué aucune distorsion des couleurs. Je dois avouer qu’après une courte configuration, ce que l’on voit sur l’écran du GB3467WQSU peut vraiment plaire.

Les couleurs sont bien rendues, et grâce à la fonction « Reglage des zones noir », on peut même influencer l’intensité du noir. La couverture des palettes de couleurs individuelles est à un niveau très élevé et la palette sRGB est donc couverte à 99,2 %.

Avec un taux de contraste natif de 2860:1, l’écran affiche des noirs très profonds, bien plus que ceux affichés par un écran IPS dont le contraste est souvent limité à 1200:1.

Bien sûr, ce n’est pas le niveau de noir connu des écrans OLED ou QLED, nous avons toujours affaire à une dalle VA. Néanmoins, il était agréable de jouer avec cet écran et de l’utiliser à des fins bureautiques.

Cela ne signifie pas, cependant, qu’il n’y a pas de distribution inégale des noirs. Malheureusement, il est présent, bien qu’il n’affecte pas de manière significative le confort d’utilisation de l’écran. Je n’ai pas remarqué de fuites de lumière dans les coins ni d’opacification (« effet nuage »).

Le Iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 n’utilise pas la modulation de largeur d’impulsion (PWM, « Pulse Width Modulation ») pour régler la luminosité, il est donc sans scintillement et ne cause pas de maux de tête pour ceux qui sont sensibles à ce phénomène. Iiyama propose également un mode logiciel de réduction de la lumière bleue via l’OSD.

Les joueurs qui ont tendance à jouer dans des pièces sombres apprécieront que la luminosité puisse être réduite jusqu’à un confortable 86 cd/m². Le contraste statique maximal est de 2862:1, donc, pour une dalle VA, c’est une valeur correcte.

De plus, l’écran est très lumineux avec 440 cd/m2. Ces valeurs permettent à cet écran d’être utilisé à la fois dans des applications professionnelles et de divertissement, et dans les deux cas, l’écran sera très agréable à utiliser.

  FreeSync et G-Sync

Cet écran gère le FreeSync (et par extension le G-Sync) entre 48 et 165 Hz et fonctionne donc mieux lorsque la carte graphique envoie entre 48 et 165 images par seconde. Pour profiter pleinement de cet écran, il faut une carte graphique performante, notamment pour pouvoir afficher 165 images par seconde en définition native (3440 x 1440 px).

Une carte graphique comme la GeForce RTX 3080 12 Go ou la Radeon RX 6800 XT semble un minimum. Vous pouvez même opter pour plus de performances dans le cas des jeux les plus exigeants. Dans tous les cas, la fluidité est au rendez-vous et l’image ne souffre pas de problèmes de déchirure ( tearing ) ou de saccades ( micro-stuttering ).

Pour vérifier les phénomènes de ghosting, tearing et de bavure, j’ai utilisé l’aide d’outils populaires du site testufo.com. Commençons par l’effet de bavure. J’ai fait le test avec les trois vaisseaux à grande vitesse avec un rafraîchissement de 165 Hz à une résolution de 3440 × 1440 pixels.

J’ai testé la dalle du moniteur iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 dans six modes de vitesse de mouvement du vaisseau à l’écran et dans le mode de référence de 960 pixels par seconde, l’effet de bavure était minime.

Au fur et à mesure que la vitesse augmentait, l’effet de bavure s’intensifie, mais restait à un niveau acceptable jusqu‘à une vitesse de 1920 pixels par seconde, au-dessus de cette valeur, les bavures étaient très visible et cela provoque un inconfort marqué.

Iiyama offre également un choix de cinq réglages d’overdrive. Les modes supérieurs entraînent un certain inconfort, mais les paramètres 2-3 fonctionnent bien dans les jeux de tir rapides où chaque milliseconde compte. Cependant, même en utilisant la fonction Overdrive et en l’augmentant à sa valeur maximale, cela n’a pas complètement éliminé le phénomène d’image rémanente « ghosting ».

 Qualité sonore

S’il y a une critique à faire sur cet écran, c’est que les haut-parleurs stéréo de 5W sont particulièrement basiques. Sans définition dans les Aigus ou les Bass, ils servent à des notifications de base, mais pour les jeux ou l’utilisation multimédia, vous voudrez utiliser un ensemble externe ou une paire d’écouteurs.

Heureusement, le moniteur est équipé d’une prise casque, à laquelle vous pouvez facilement connecter un casque ou d’autres haut-parleurs. J’ai rapidement branché le câble approprié à une enceinte de meilleure qualité pour avoir une meilleure expérience sonore.

 Impressions en jeu

L’écran a été adapté au joueur qui apprécie le gameplay des jeux nécessitant précision et rapidité d’action, y compris tous les jeux de tir à la première personne, les jeux d’action à la troisième personne, ou les jeux de courses. J’ai personnellement utilisé cet écran dans de nombreux jeux et c’est très agréable de jouer sur un moniteur 21:9.

Dans les jeux de course comme Forza Horizon, les moniteurs 21: 9 ne permettent pas d’afficher tout le cockpit et les deux rétroviseurs latéraux, mais même démarrer un jeu de course en 21: 9 est pour la plupart des gens une nouvelle expérience.

Un écran aussi large est extrêmement utile pour les jeux de sport, vous avez l’impression de voir la majeure partie de la surface. Il est également utile dans les jeux de tir et d’aventure, je ne trouve pas vraiment de genre dans lequel ce moniteur ne fonctionnerait pas.

Le délai déclaré par le constructeur est de 0,4 ms et je peux le croire même si la réalité est plus au tour de 1s. Au cours des nombreuses heures que j’ai passées à tester le moniteur, je n’ai ressenti aucune bavure ni déchirure. Il faudra cependant prendre un peu de recul, pouvoir apprécier l’intégralité de l’écran sans avoir à tourner la tête de droite à gauche.

 DisplayHDR 400

Je dois avouer que je suis fan de cette amélioration d’image. S’il est correctement mis en œuvre, il peut affecter considérablement notre perception d’un jeu ou d’un film.

Le moniteur iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 a reçu la certification de base DisplayHDR 400, donc je ne m’attendais pas à grand-chose lorsque j’ai activé le mode HDR sur ce moniteur, mais ce n’est pas si grave, car le moniteur lui-même est très lumineux et a un contraste élevé.

Grâce à ça, nos jeux préférés gagnent en profondeur. L’activation du HDR a en fait augmenté encore plus le contraste et l’image est devenue mieux définie, mais cela n’a pas fait l’effet wow du HDR. Pour calibrer votre écran en HDR, il vous faudra télécharger (Microsoft Windows HDR Calibration).

 Consommation

Les écrans plus grands et de plus en plus lumineux pèsent généralement sur la consommation d’énergie, mais pour une solution de 34 pouces, l’iiyama G-Master GB3467WQSU-B1 peut rester économe. 24 watts en luminosité minimale, c’est très efficace pour un écran de cet acabit. Avec mes réglages j’arrive à une consommation moyenne de 32 watts.

 Test vidéo de l’écran

Looks de Series et Films

Look de Tony Stark dans Avengers Infinity War (Veste et Lunettes)

Arborer le look de Tony Stark, le génie, milliardaire, play-boy, philanthrope de Marvel. Avec une veste de sport à capuche, et une paire de lunette de soleil. Interprété par Robert Downey Jr dans le film Avengers: Infinity War.

Look de « Black Widow » Natasha Romanoff dans Avengers Infinity War (Combinaison et Veste)

Arborer le look de (Black Widow) Natasha Romanoff en combinaison, veste de qualité exceptionnelle et bote en cuir, interprété par Scarlett Johansson dans le filme Avengers Infinity War. Le costume comprend une combinaison, un gilet, une ceinture, un étui, des coudières, des poignets, des gants, des épaulières et une carapace.

Look du Todd dans la serie Scrubs ( bandana et blouse chirurgicale )

Arborer le look de du Todd en blouse chirurgicale, et bandana Surgical Caps Flames, interprété par Robert Maschio dans la série Scrubs.

Look de Olivia Dunham dans la série Fringe (Veste en cuir, Jeans, Ceinture)

Arborer le look de Olivia Dunham en jeans Hudson Petite Signature Boot Cut, ceinture en cuir noir et veste en cuir noir, interprété par Anna Torv dans la série Fringe.

Look de « Black Widow » Natasha Romanoff Captain America Civil War ( jeans, Veste et bottes )

Arborer le look de (Black Widow) Natasha Romanoff en jeans J Brand, veste en Polyester et bote en cuir de couleur marron, interprété par Scarlett Johansson dans le filme Captain America Civil War.