Logo ChrisTec 212px

Accueil » Test de la caméra de surveillance SwitchBot Pan/Tilt Cam

Test de la caméra de surveillance SwitchBot Pan/Tilt Cam
À consulter en cas de problème d'affichage ou de mauvais fonctionnement du site.

Si vous rencontrez un problème sur le site ( problème d’affichage, boutons des réseaux sociaux qui ne s’affiches pas, la zone des commentaires ne s’affiche pas ou d’autres problèmes) c’est peut-être à cause d’une extension de votre navigateur. Certaines extensions peuvent provoquer ce genre de problème, en particulier les bloqueurs de pub.

Si vous rencontrez les problèmes cités ci-dessus ou d’autres problèmes, veuillez mettre le site en liste blanche dans les bloqueurs de pub que vous utilisez et vérifié que vous n’utilisez pas d’autres applications susceptibles de bloquer certaines fonctionnalités du site.

Il est temps de capturer un champ de vision plus large

Bienvenue sur cet article qui sera consacré au test et à la présentation de la caméra de surveillance SwitchBot Pan/Tilt. Je vous avais précédemment présenté une caméra de la même marque ( la indoor cam) qui avait pour avantage d’être très accessible, facile à installer avec un très bon rapport qualité-prix. Cette fois-ci SwitchBot nous présente sa nouvelle caméra de surveillance rotative.

Les caméras de sécurité intelligentes sont de toutes formes et tailles et, surtout, dans de nombreuses gammes de prix différentes. La caméra panoramique et inclinable SwitchBot veut faire les choses différemment. Elle vise à offrir des fonctionnalités avancées à un prix très compétitif. Est-ce l’une des meilleures caméras de sécurité du segment dans cette gamme de prix ?

 Packaging et contenu de la boîte

La caméra est livrée dans une petite boîte en carton très basique, compartimentée sur deux niveaux avec la caméra au premier niveau et les accessoires au second niveau dans une boîte séparée. On a une image sur la partie avant et quelques informations sur les appareils SwitchBot sur la partie arrière.

On a également quelques infos supplémentaires pour trouver le site Internet ainsi qu’un email pour le support. Le manuel d’utilisation n’est malheureusement disponible qu’en anglais, mais heureusement la caméra est plutôt simple d’utilisation.

Dans la boîte vous allez bien évidemment trouver la caméra accompagnée de plusieurs accessoires. On trouve deux adaptateurs pour la prise électrique en fonction de votre pays ainsi que de petites vis et des chevilles accompagner système de fixation pour mettre la caméra au plafond ou sur un mur.

La prise d’alimentation électrique et le câble d’alimentation de 2 m de long sont fournis, mais il n’y a pas de carte mémoire dans la boîte, il vous faudra donc utiliser la vôtre ou en acheter une séparément. Je vous mets ci-dessous une petite sélection de cartes mémoire compatibles avec la caméra.

 Design de la caméra

La caméra panoramique et inclinable SwitchBot est en plastique blanc, mais elle n’a pas l’air bon marché. La forme est à peu près circulaire avec 10.16 cm de large et 7.62 cm pour le haut, mais ce n’est pas un cylindre ordinaire. Au lieu de cela, la base s’évase légèrement au-dessus, puis se rétrécit lentement vers le haut.

La partie supérieure du boîtier est arquée, de sorte que le dessus a presque la forme d’une demi-sphère. La hauteur totale n’est que 15.24 cm, ce qui lui donne une petite taille globale. La majeure partie du boîtier est blanc, avec une finition mate facile à nettoyer, le capteur lui est en noire.

À l’intérieur de la partie supérieure se trouve le boîtier de l’objectif, qui est un globe qui apparaît à travers un espace à l’avant. Lorsque l’objectif est pointé vers vous, il est clairement visible derrière un cache en verre noirci.

Juste en dessous, si vous regardez attentivement, vous verrez un trou de microphone. Juste au-dessus de l’objectif se trouve une petite LED, qui vous permet de savoir quand la caméra est active. Lorsque la caméra est éteinte, l’objectif reviendra dans le boîtier et ne sera plus visible, parfait pour la vie privée.

 Caractéristiques de la caméra

Au dos, on retrouve la connexion USB pour l’alimentation et le haut-parleur. L’alimentation est fournie par un câble USB Type-A vers Micro USB, qui est inclus dans l’emballage. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de charger de piles. Mais cela signifie également que votre caméra ne fonctionnera que lorsque vous serez sous tension comme pour l’indoor Cam.

Non seulement cela, mais cela signifie que vous devez faire passer un fil jusqu’à la prise de courant la plus proche. Selon l’endroit où votre caméra est positionnée, cela pourrait être problématique. Dans le même ordre d’idées, vous ne pouvez vous connecter qu’à la bande WiFi 2,4 GHz. C’est la plus longue portée des deux bandes, donc ce n’est pas un problème de placement.

Mais cela limite votre vitesse de transfert de données, par rapport à la bande plus rapide de 5 GHz. Avec autant d’appareils bi-bande sur le marché actuel, il est dommage que SwitchBot n’ait pas choisi cette voie pour cette nouvelle caméra.

Modèle

W1801200

Dimensions du produit

78*78*107 millimètres

Poid

200g

Couleur

Blanc

Matériel

PC+ABS

Compatibilité

iOS 11.0+, Android 5.0+

Environnement de travail

Intérieur

Résolution de l’image

1080p

Angle de caméra

360 degrés horizontalement, 115 degrés verticalement

Mode de contrôle

Application SwitchBot

Capteur

Capteur d’images

Vision nocturne

Vision nocturne infrarouge LED 850 mm

Lumière

Voyant rouge et vert

l’audio

Microphone et haut-parleur intégrés

Stockage

Prend en charge jusqu’à 128 Go au format micro SD FAT32

Température de fonctionnement

-15 C à 45 C

Humidité relative

10% à 95% HR

 Le SwitchBot Hub Mini est nécessaire pour avoir toutes les fonctionnalités

Sur le plan positif, vous pouvez intégrer la caméra Wi-Fi intérieure Pan/Tilt aux autres produits de SwitchBot. En utilisant le SwitchBot Hub Mini, vous pouvez même l’utiliser avec les « scènes » via l’application pour des scénarios plus compliqués. Cependant, la Pan/Tilt Cam peut utiliser les services cloud sans le Hub Mini.

Bien qu’il ne soit pas indispensable pour faire fonctionner la caméra, il vous sera nécessaire si vous souhaitez avoir accès à la caméra depuis l’extérieur. Il vous sera également nécessaire pour automatiser votre installation et le faire fonctionner avec vos assistants intelligents comme Alexa, Google Assistant, Siri.

Il faudra donc une dépense supplémentaire pour pouvoir profiter de l’intégralité des fonctionnalités que propose cette caméra. Rassurez-vous, le hub coûte moins de 40 € et il y a souvent des promotions.

Ce hub vous permet de centraliser les appareils SwitchBot et également tous les appareils qui fonctionnent avec une télécommande infrarouge. Vous pourrez donc contrôler sans problème votre télévision, climatiseur, ventilateur ou lumière à partir du moment qu’ils fonctionnent en infrarouge.

L’installation du hub est extrêmement simple, il suffit de le brancher à un port USB, puis de l’associer à l’application SwitchBot pour le connecter à votre réseau wifi. Il vous sera ensuite très facile de connecter votre caméra et d’interagir avec elle depuis votre maison ou bien depuis l’extérieur.

 Installation de la caméra

La caméra est facile à installer à peu près n’importe où. Avec la base plate, elle peut être posée sur une table, un bureau ou une étagère sans aucune pièce de fixation. Cependant, la base est également prévue pour une fixation au plafond, ce qui permet des méthodes de montage alternatives. Vous pouvez le placer sur un support de plafond adapté et la placer en haut au centre de votre pièce par exemple.

Les supports muraux sont également une option viable. Le fait est que vous avez beaucoup de choix et que vous n’êtes pas enfermé dans un seul type de position. 

G

Télécharger et installer l'application

L’application SwitchBot est disponible pour les smartphones Android et également pour les iPhone et iPad. Après l’avoir téléchargée et installée, il vous faudra vous connecter au compte SwitchBot, ou bien créer un compte si vous n’en possédez pas. Vous pouvez télécharger l’application sur la plateforme que vous souhaitez en cliquant sur les boutons de téléchargement ci-dessous.

‎SwitchBot
‎SwitchBot
Développeur: wonderlabs, Incorporated
Prix: Gratuit+
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
  • ‎SwitchBot Capture d'écran
SwitchBot
SwitchBot
Développeur: SWITCHBOT INC
Prix: Gratuit
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran
  • SwitchBot Capture d'écran

Contrairement à de nombreuses caméras sur le marché, qui fonctionnent également via Bluetooth, ce n’est pas le cas ici. Vous devez connecter la caméra à votre réseau Wi-Fi (2,4 GHz uniquement) via l’application SwitchBot (iOS et Android) et scanner le code QR. C’est tout. En une minute, la caméra était complètement prête à l’emploi et c’est bien sûr très rapide.

J’ai déjà utilisé l’application SwitchBot pour le test de l’indoor Cam et elle est assez bien organisée. Depuis votre écran d’accueil, vous pouvez voir tous vos produits installés et vous avez également des scènes pour faire fonctionner les produits ensemble.

Je n’ai eu aucun mal à configurer la SwitchBot Pan / Tilt Cam en quelques minutes et à la connecter à mon Wi-Fi. Il apparaît dans l’application SwitchBot comme n’importe quel autre produit SwitchBot et peut être attribué à une pièce spécifique de la maison lors de l’installation.

L’application se divise en quatre onglets. Le premier onglet (Accueil) permet d’ajouter des appareils dans l’application et de gérer chacun d’entre eux. Le deuxième onglet (Scene) permet de créer des scènes pour automatiser des actions avec des scénarios plus ou moins complexes. C’est ici que l’on pourra également faire des scènes pour les exécuter avec votre assistant personnel, Google home où Alexa.

Le troisième onglet (Shop) permet tout simplement de vous rediriger vers la boutique de SwitchBot, on peut directement y acheter de nouveaux accessoires de la marque. Pour terminer le troisième onglet (Profile) va vous permettre de gérer votre compte les préférences de l’application ainsi que les mises à jour de vos appareils.

Cliquez sur la caméra nouvellement ajoutée et vous entrerez dans un menu séparé avec la vue en direct et toutes les options de la caméra. La bonne chose est que cela fonctionne un peu différemment des caméras de sécurité d’autres marques. À partir de l’écran d’affichage en direct, vous disposez d’une série de boutons en bas pour prendre une capture d’écran, enregistrer une vidéo ou activer la communication bidirectionnelle.

Ici vous trouverez également tous les boutons pour le mode privé, suivi de mouvement, détection de mouvement et galerie et lecture pour revoir les images. Cela peut sembler un peu lourd, mais il est construit de manière à ce que les fonctions soient rapidement et clairement accessibles. Le joystick est également agréable, avec lequel vous pouvez regarder autour de la caméra.

G

Les scènes et les interactions avec les assistants personnels

La partie la plus intéressante de cette application c’est que vous allez pouvoir créer des scénarios grâce aux scènes. Je peux utiliser l’application SwitchBot pour intégrer la détection de mouvement dans des processus automatisés, appelés « scènes ».

Si la caméra détecte un mouvement, la lumière s’active automatiquement. Le mode privé, de la caméra passe en mode veille et n’enregistre plus. Cela peut également être lié à un horaire ou à un événement.

L’intégration fonctionne également dans les routines Alexa ou les processus Google Home ou Siri. J’ai personnellement testé plusieurs scénarios avec Google home, et cela fonctionne très bien. Il faut pour cela relier l’application SwitchBot à l’application Google home.

Il vous suffira pour cela de créer une scène d’exécution manuelle, vous pourrez ensuite retrouver ces scènes dans l’application Google home. Ce qui est top c’est qu’avec le hub de SwitchBot vous allez également pouvoir contrôler vos appareils qui utilisent une télécommande infrarouge pour les intégrer dans vos scénarios.

 Détection de mouvement et suivi automatique

La caméra détecte automatiquement les mouvements et envoie une notification sur le smartphone lorsqu’elle détecte quelque chose. On peut également modifier la sensibilité du capteur entre (faible, moyen et élevé) pour s’assurer de ne jamais rien louper. Si on le souhaite, on peut également réduire la reconnaissance dans l’application aux personnes. Ceci afin de réduire les fausses notifications causées par les animaux domestiques.

La détection de mouvement était parfaite de jour même à des niveaux de sensibilité inférieurs. Cependant, j’ai remarqué que la fonction était relativement faible pendant la nuit, manquant souvent une certaine quantité de mouvement.

En réalité, les plus gros problèmes arrivent lorsque le mode nocturne est activé. Si la caméra est placée trop près d’un objet ou d’un mur, cela entraînera des problèmes de suivi automatique de la caméra.

Je pense que le problème est lié à l’éclairage infrarouge que la caméra interprète comme quelque chose à suivre, et si la caméra est trop près d’un mur ou d’un objet, la lumière infrarouge se reflète dessus. Lorsque cela arrive, la caméra continue de tourner et poursuit sa propre lumière.

On peut partiellement limiter ces fausses détections en activan