Logo ChrisTec 212px

Accueil » Test du Drone Parrot Mambo FPV

Dépassez vos limites avec le Parrot Mambo FPV, pilotez votre Mini drone d’une façon complétement inédite avec une vue à la première personne

[wd_asp id=5]
TEST DU DRONE PARROT MAMBO FPV

par | Jan 30, 2018 | Les Tests | 2 commentaires

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau test, il s’agit du mini drone Parrot Mambo FPV. Ce mini drone à prix abordable (179,00 €, chez amazon 156,99 €) est un drone destiné à l’amusement des grands comme des petits. Il conviendra parfaitement aux débutants, mais il saura aussi satisfaire les utilisateurs plus avancés. Le mini drone Parrot Mambo FPV est destiné à la course, il est équipé d’une caméra pour pouvoir le piloter en FPV. Voyons maintenant ce qu’il vaut.
Packaging et contenu de la boîte

Le drone est vendu dans une boîte en carton blanc. Sur le dessus, on retrouve un visuel du drone avec sa caméra, ainsi que la manette et le casque de réalité virtuelle. Sur les côtés, vous retrouvez un descriptif du drone ainsi que le contenu de la boîte.

I

Le contenu

À l’intérieur de la boîte, vous pourrez retrouver le drone ainsi qu’une batterie dans un compartiment séparé, la télécommande qui fonctionne également sur batterie intégrée, la caméra FPV, le casque de réalité virtuelle, 4 Carènes, un câble USB pour recharger la batterie de votre drone et celle de la télécommande, et enfin la notice d’utilisation du drone.
<script async src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"></script><!-- [et_pb_line_break_holder] --><ins class="adsbygoogle"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> style="display:block; text-align:center;"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-layout="in-article"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-format="fluid"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-client="ca-pub-4513763179960791"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-slot="2102278452"></ins><!-- [et_pb_line_break_holder] --><script><!-- [et_pb_line_break_holder] --> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});<!-- [et_pb_line_break_holder] --></script>
Caractéristiques techniques du drone
Le drone est fait avec du polyamide et du polyéthylène ( en gros du plastique ) l’avantage de ces matériaux et qu’il est suffisamment solide pour éviter de casser si jamais vos atterrissages sont un peu compliqués.  Le drone est équipé de plusieurs capteurs de stabilisation parmi lesquels on trouve :

  1. Unité de mesure d’inertie pour évaluer la rapidité, l’inclinaison et les obstacles potentiels (accéléromètre et gyroscope 3 axes)
  2. Capteur d’ultrasons
  3. Capteur de pression
  4. Caméra avec capteurs

Il mesure un carré de 18 cm de côté et 10 cm de hauteur pour un poids de 63 g sans ses accessoires et 73 g avec la caméra. Sur l’avant vous retrouverez des LED verts et sur l’arrière le connecteur USB. juste au-dessus du connecteur USB vous trouverez l’emplacement pour insérer la batterie. Sur le dessus, vous avez l’emplacement pour connecter la caméra ou d’autres accessoires. Sous le drone, on peut également voir un petit capteur à ultrasons ainsi qu’un capteur optique.

Des protections pour les hélices sont également fournies, et je vous conseille fortement de les laisser. Même si ça alourdit très légèrement le drone, elles permettront d’éviter de casser vos hélices trop rapidement en cas de mauvaise manipulation.

I

Alimentation et durée de vol

L’alimentation se fait par une batterie LiPo 660 mAh, qui s’insère dans le drone par un système de coulisses. Le constructeur annonce une durée de vol de 8 minutes d’autonomie avec accessoires connectés et pare-chocs équipé. D’après mes tests, on est un peu au-dessus de la réalité avec 8 minutes de vol, en réalité avec la caméra connectée on approche plus des 6,30 minutesTout dépend de la qualité d’image que vous utilisez, vous pouvez choisir entre la qualité VGA et HD. Évidemment si vous utilisez la qualité HD la caméra consommera plus d’énergie et la durée de vol sera légèrement réduite. 

Sans la caméra le temps de vol est annoncé à 10 minutes, là aussi il faut compter plutôt entre 8 et 9 minutes dans de bonnes conditions de vol. La recharge complète de la batterie se fait en 30 minutes avec un chargeur 2,1 A. Vous pouvez également recharger sur un port USB, mais ça prendra plus de temps si le port USB ne fournit pas de charge rapide.

C’est malheureusement un des points négatifs de ce drone, l’autonomie qui est vraiment moyenne, en particulier si vous utilisez la caméra et que vous enregistrez vos vols sur la carte Micro SD. Dans cette situation en fonction de la qualité d’enregistrement, la durée de vol descend rapidement entre 3 et 4 minutes. Pour profiter plus longtemps de votre drone, je vous conseille donc d’acheter une seconde batterie à seulement 22,99 €.

Il n’y a malheureusement pas d’autres solutions. Si l’on voulait une batterie plus performante, celle-ci serait automatiquement plus lourde et donc le drone consommerait plus d’énergie pour voler, donc le problème ne serait pas résolu.

I

Logiciel de stabilisation, capteur à ultrasons et capteur optique

Le drone est également équipé d’un logiciel de stabilisation et de contrôle de vol rendant le rapport poids/vitesse optimiser. D’ailleurs, il est fort possible qu’à la première utilisation du drone avec l’application dédiée que vous pouvez télécharger sur votre Smartphone ( je parlerai de l’application un peu plus loin ) il vous soit demandé de mettre à jour votre drone. Vous pouvez le faire directement par l’application, ou depuis votre ordinateur.
Le capteur à ultrasons et situé sous le drone, son but est de mesurer la hauteur du drone par rapport au sol. La hauteur du drone par rapport au sol est calculée en fonction du temps que met le son envoyer vers le sol à revenir vers le capteur. Le capteur est efficace jusqu’à une altitude maximale de 4 m. Pour venir améliorer la stabilisation verticale, un capteur de pression agit comme un altimètre et permet une meilleure précision des corrections d’altitude. Sous l’appareil, on a également un capteur optique, qui lui sert à la stabilisation horizontale.

Le capteur se charge de filmer le sol et d’envoyer les données au logiciel qui interprète les données en temps réel en comparant les images prises par le capteur. Si les images comparées sont différentes, cela veut dire que le drone bouge. Mais si vous n’avez pas donné l’ordre aux drones de bouger avec la télécommande ou votre Smartphone, cela veut dire que le drone est à la dérive, et que le logiciel doit donc compenser pour stabiliser le drone.

I

La caméra

La mini caméra, fourni avec le drone est issu de la technologie Smart Bloc, elle est capable d’enregistrer et d’envoyer la vidéo sur votre Smartphone en qualité HD 720p 30 IPS avec un FOV 220°, vous aurez donc une image en grand-angle ce qui est plutôt agréable en vue FPS. Les images sont plutôt de bonne qualités sans pour autant être exceptionnel. Vous pouvez d’ailleurs prendre des photos en 1280x720px.
Ne vous attendez pas à une très bonne qualité, même si en extérieur avec une bonne luminosité elles sont plutôt correctes. La caméra n’est pas stabilisée, il y aura donc pas mal de flou de mouvement, donc pour prendre une photo il vous faudra attendre que l’appareil soit stabilisé.

La qualité du retour vidéo est correcte, temps que le drone ne bouge pas trop vite, mais à grande vitesse vous allez très vite obtenir une bouillie de pixels. Car oui le drone va vite, et le capteur à 30 images par seconde a du mal à suivre. Le faite que la vidéo soit également transmise par wi-fi oblige une compression qui influent sur la qualité de la vidéo. Et plus vous allez vous éloigner, plus la vidéo sera dégradée. Donc, si vous utilisez le casque VR évitez de trop vous éloigner pour garder une image correcte.

Il faut également prendre en compte la latence entre le mouvement du drone et la retransmission vidéo qui est d’environ 110 ms. À l’arrière de la caméra on peut voir un espace pour insérer une carte micro SD ( non fourni ) qui servira à stocker les prises de vue. On peut enregistrer une vidéo directement à partir de la télécommande ou de votre Smartphone. La caméra est également conçu pour se détacher en cas de crash pour ne pas s’abîmer.

Voici quelques exemples d’image obtenue avec la caméra du drone.

I

Casque FPS

D’ailleurs pour le pilotage en FPS, le drone et fourni avec un casque VR offrant un champ de vision de 96 °. Il est compatible avec les smartphones iOS et Android d’une taille allant de 4,5 pouces à 6 pouces. Le casque est plutôt classique avec 2 boutons au-dessus qui permet de régler l’écartement des yeux.

Et un autre bouton permet d’activer la caméra arrière de votre Smartphone. Ça vous permet d’avoir une vision de ce qui se passe devant vous et d’éviter d’avoir à enlever votre casque. Pour ce qui est de l’affichage, vous avez plusieurs modes d’affichages dans l’application. Vous pourrez choisir d’afficher ou pas certaines informations sur l’écran.

I

Télécommande Parrot Flypad

La télécommande compatible avec tous les mini drones de Parottes, est équipé d’une batterie LiPo de 200 mAh. Elle affiche une autonomie de 6 heures et se recharge en 2 heures avec le chargeur 2,5 A. La connexion avec le drone se fait en Bluetooth ( connexion automatique ) avec une portée de 100 m. Par contre, la connexion entre la télécommande et la caméra se fait en wi-fi.

Si vous utilisez votre Smartphone pour piloter le drone, la portée sera de 30 m maximum. Elle pèse 295 g avec le support pour Smartphone. ( non fournie ) elle mesure 16,5 cm de longueur et 9,7 cm de largeur pour 6,6 cm d’épaisseur. La télécommande est plutôt agréable en main, elle est légère et les boutons sont faciles d’accès. Plusieurs boutons sont paramétrables et permettent d’effectuer des actions préprogrammées.

Vous avez notamment un bouton qui permet le décollage et l’atterrissage de façon automatique. Ce bouton est vraiment bien pour les débutants qui ont peur d’abîmer leur drone, en particulier au moment de l’atterrissage. La disposition des boutons est assez semblable à une manette de jeu, on retrouve donc assez rapidement leur emplacement sans avoir à regarder la manette.

I

Les accessoires

Le drone est équipé de systèmes permettant de relier des accessoires connectés au drone. Vous pouvez trouver sur le site plusieurs accessoires parmi lesquels :

  1. Parrot Pince pour Drone Parrot Mambo, disponible ici. La pince peut attraper des objets (jusqu’à 4g), les transporter dans les airs et les déposer où vous voudrez. Le moteur assure l’ouverture et la fermeture des pinces. En cas de chute, les pinces s’ouvrent automatiquement.
  2. Parrot Canon avec 50 billes pour Drone Parrot Mambo, disponible ici. Embarquez jusqu’à 6 billes d’un diamètre de 6mm et tirez 1 bille toutes les 1,5 secondes. Ces dernières étant sans danger, lâchez-vous et ajustez vos tirs pour remporter la partie !

Connectez le Cannon et le Grabber au Parrot Mambo via une brique de connexion USB pour lancer des billes en volant et attraper de petits objets.

<script async src="//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"></script><!-- [et_pb_line_break_holder] --><ins class="adsbygoogle"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> style="display:block; text-align:center;"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-layout="in-article"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-format="fluid"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-client="ca-pub-4513763179960791"<!-- [et_pb_line_break_holder] --> data-ad-slot="4332500754"></ins><!-- [et_pb_line_break_holder] --><script><!-- [et_pb_line_break_holder] --> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});<!-- [et_pb_line_break_holder] --></script>
L’application Parrot
L’application de Parrot Fre